Qu’est-ce que le copywriting ?

Dans sa forme la plus élémentaire, le copywriting est ce qu’un vendeur fait pour gagner sa vie. Simplement dit, le copywriting est juste de la publicité rédactionnelle sur papier.

Un texte bien rédigé, persuasif et convaincant en même temps, est commode quand vous n’avez pas la possibilité de rencontrer votre prospect. C’est l’annonce publicitaire qui fait le travail pour vous. Elle répond aux questions, fournit des informations, et, espérons-le, guide les lecteurs vers l’achat.

En d’autres termes, elle multiplie par mille le travail d’un vendeur!

Un art que vous pouvez apprendre

Au mieux, le copywriting est un art, un art que vous pouvez apprendre. Vous n’avez pas nécessairement besoin d’être très doué pour l’écriture pour faire de bonnes affaires.

Mais vous devez obligatoirement être un bon vendeur. Si vous savez bien vendre, alors vous êtes à mi-chemin de bien rédiger vos annonces. Puisqu’il ne s’agit que de vente… avec du papier et de l’encre.

Professionnels des mots

Le copywriter est la personne qui écrit le texte pour chaque publicité que vous voyez dans un journal, un magazine, ou sur Internet et par email.

C’est le copywriter qui a écrit les paroles de votre publicité préférée à la radio ou de ce spot publicitaire télévisé mémorable. Ils choisissent également les bons mots pour les panneaux publicitaires, les prospectus, les coupons et les catalogues.

C’est le copywriter qui rédige les annonces des publicités que vous voyez partout, qu’il s’agisse d’une publicité Facebook, d’une annonce Google ou d’une pop-up qui apparaît sur un site. C’est lui qui conçoit ces accroches irrésistibles qui vous font cliquer.

Étonnez-vous encore plus, le texte parfait et succinct qui vous a impressionné la dernière fois que vous avez reçu une plaquette publicitaire dans votre boîte à lettres a été écrit par un copywriter.

Et ces demandes de collecte de fonds qui vous agacent si souvent ?Blâmez-en les copywriters.Partout dans le monde, les copywriters sont également occupés à faire la promotion des produits et services dont vous n’avez probablement rien à faire.

En plus du texte publicitaire pour des produits de consommation, les copywriters sont également responsables des mots dans tout le matériel publicitaire interentreprises.

Ils écrivent les annonces pour des composantes électroniques à l’intention des constructeurs des automobiles. Ils écrivent les lettres qui font la publicité des services comptables à l’intention des 500 plus grosses entreprises.

Et ils sont payés par les sociétés pharmaceutiques pour écrire les annonces et brochures destinées aux médecins.
En effet, c’est une longue liste.

Rappelez-vous juste que, partout où il y a quelque chose à vendre, il y a un copywriter derrière qui est payé pour écrire les documents commerciaux et publicitaires.

Copywriter et vendeur

Comparer le rôle d’un copywriter à celui d’un vendeur n’est pas sans fondement.

Réfléchissez à ce que fait un vendeur. Sa capacité d’interagir personnellement avec ses prospects est limitée.

C’est pareil pour la publicité, et le texte qui en est la base. En vérité, la publicité n’est rien de plus que la vente multipliée.

Considérez ceci : quand vous multipliez par 1.000 une raison valable, solide et clairement exprimée pourquoi vos clients devraient acheter le produit que vous voulez vendre, vous la communiquez à mille personnes de plus que si votre vendeur l’exprimait verbalement.

En effet, les lettres et les mots sur un panneau publicitaire, par exemple, pâtissent souvent de l’absence de l’impact personnel que peut produire un vendeur. Mais c’est là qu’intervient le copywriter dont le rôle est de produire un texte d’autant plus persuasif, fort et concluant.

Vente sur papier

Un bon vendeur trouve souvent difficile, parfois même impossible, de faire son travail de persuasion sur papier parce qu’il n’a pas l’avantage d’avoir le client en face de lui, et de pouvoir ajuster son discours à l’expression de son visage.

C’est là où intervient le besoin d’une analyse exhaustive de sa proposition. Avant de rédiger sa copie, il doit maîtriser tous les détails de l’article de vente, présenter une argumentation solide et logique axée sur le produit, souligner ses points forts et en dissimuler subtilement les faibles au regard du lecteur.

L’idée d’un bon texte est de trouver et toucher la corde sensible des clients potentiels et c’est ce sur quoi repose le succès ou l’échec d’une annonce écrite.

Pas de littérature svp

Cependant, il ne s’agit pas de se lancer dans la littérature, l’art, ou même des astuces intelligentes.

L’idée est de présenter aux clients, par des mots, les qualités attrayantes du produit que vous voulez vendre, pourquoi il est le meilleur, et pourquoi il vaut son prix.

Le copywriting de qualité ne cherche pas à attirer l’attention du plus grand nombre de personnes, à un prix donné.

En fait, se focaliser sur comment« attirer l’attention », plutôt que comment vendre le produit est l’une des plus grandes erreurs de la publicité en général, et de la rédaction en particulier. En effet la tentation d’utiliser un langage intelligent, lumineux, entraînant, littéraire et artistique est très forte, mais n’a pas nécessairement d’influence sur la vente du produit.

On peut toujours applaudir un texte brillant, mais tout ce qu’il va faire, c’est « attirer l’attention ». Il ne va pas forcément se traduire en plus de ventes.

Un homme d’affaires a juste besoin de vendre son produit, et, souvent, un texte prosaïque, qui va droit au but fait davantage le travail qu’une phrase bien tournée.

Ce qui est obligatoire, c’est de pouvoir vous exprimer et décrire votre produit, brièvement, clairement, et de façon convaincante, exactement comme un bon vendeur.

Rappelez-vous, la belle écriture est souvent considérée comme un franc inconvénient. Il en est de même pour un style littéraire unique. Cela détourne l’attention du sujet.

Contact personnalisé

Beaucoup négligent trop souvent de personnaliser leur message, alors que c’est le facteur essentiel qui fait toute la différence entre conclure et ne pas conclure une affaire.

Il y a plusieurs astuces dans le métier que les professionnels emploient souvent lorsqu’ils rédigent un texte publicitaire. La plus courante, et en même temps celle qui est le plus fréquemment négligée, est de s’adresser directement à une personne.

Quand vous commencez à rédiger votre copie, pensez à un client à la fois. De même que, normalement, vous ne parleriez pas de vive voix à des centaines de personnes à la fois, vous n’avez pas à le faire non plus dans votre texte.

Plutôt qu’écrire, par exemple, que « tout le monde profitera mieux de ce nouveau téléphone cellulaire amélioré parce que… » il sera plus constructif d’écrire « Vous profiterez mieux de ce nouveau téléphone cellulaire amélioré parce que…. » En vous adressant à un client plutôt qu’à un groupe, le message sera personnalisé et plus amical.

Mettez le client en avant

De plus, il peut vous aider de visualiser mentalement un client lorsque vous rédigez votre texte.

Si vous visez cet individu particulier, ce que vous écrivez ressemblera plus à une « lettre » qu’à une publicité.

De cette façon, vous pouvez personnaliser votre copie à un niveau individuel. Rien n’est aussi important dans le copywriting que de comprendre votre client. Servez-vous des mots comme « vous» ou « votre » au lieu de « nous » ou « à nous ». Incluez des exemples personnels plutôt que généraux.

Supposez que vous écriviez à l’attention des coiffeurs, prenez des exemples qui leur sont spécifiques. Et, utilisez le langage de vos clients cibles. Employez les mots à la mode ou le jargon seulement quand c’est approprié, ou indispensable.

Vos lecteurs (clients) seront attirés par la copie qui leur est directement adressée.

Dans un monde où la plupart des annonceurs parlent aux masses, soyez sûr de donner un avantage à vôtre publicité en vous adressant personnellement à ceux avec qui vous souhaitez faire des affaires.

Parlez à votre client, pas à propos de lui

En conclusion, le copywriting est principalement l’art de parler directement à votre prospect au lieu de parler à propos de lui.
En réalité, ce n’est pas une tâche facile, et beaucoup y échouent.
Le défi du copywriter est de parler en ses mots à quelqu’un qui n’est pas physiquement présent et qui ne peut pas donner un retour immédiat.

Le but du copywriting est de combler cette distance. Vous devez écrire votre texte, vos lettres de ventes et propositions de façon à répondre à toutes les questions de votre prospect—avant même qu’elles ne lui viennent à l’esprit.

C’est l’essence même d’une rédaction publicitaire réussie et efficace.

Pour en savoir plus …